#Burn

road movie

Les fils longent la route qui me mène en champagne, en traversant le nord de la France.

Banale balade… pas tant que cela…

D’accord les paysages plats, d’accord les fils électriques et bâtiments industriels,

d’accord encore le gris des ciels et le manque de relief .

Mais parmi tout cela, parmi les maisons abandonnées à la végétation, et les toits calcinés et murs éventrés entrepris par les animaux, le cycle continue. Les histoires se racontent, se transforment et se reconstruisent autour de ces vestiges d’objets retrouvés à moitié brûlés, de ces murs noircis dont les morceaux qui subsistent en gardent la trace, de ces lignes de paysages qui droites, puis courbes, courent de lieu en lieu comme des lignes de vies.

 

[ A travers des images qui semblent comme issues d’un passé, cartes rayées du Nord de la France, redessinées par le temps et les frontières anciennes, des vidéos, des dessins, des photographies, des boîtes, reliées entre elles par les fils de l’espace en mouvement. Partout les routes sont à la fois le lieu de circulation, le moyen même pour l’artiste de déplacer son œil, mais aussi le passage d’une désolation à un abandon, dans le cimetière des maisons abandonnées, des restaurants désertés, parfois même brûlés, et des industries en ruine. Au milieu de ces souvenirs figés, lentement décomposés, la sarabande des fantômes semble partout jaillir d’un détail insolite. F. Elkaïm ]

 

vidéo : (nord de la france et champagne ardennes)

dessin  / photo / installation

Site réalisé par / tous droits Nikineuts®. Mise à jour 2022.